ghettoerudit.com

DÉCOUVERTE: Le Crew de graffiti Essencia

Gigi Fiya, Shalack Attack et Fanny Aïsha, les Bruxas du collectif Essencia

Des artistes graffiteuses de Montréal sont invitées à Kaolak, au Sénégal, pour offrir des ateliers et des conférences dans le cadre de la troisième édition du Festival International de Graffiti à Nioro du Rip, qui se tiendra à partir du 27 mars 2011. Voyez comment vous aussi pouvez participer!

Après avoir peint les murs des rues de nos villes de Montréal jusqu’au Brésil, en passant par le Chili et le grand Nord, il est maintenant temps pour le Collectif Essencia de s’attaquer à un autre continent. En effet, Fanny Aïsha, Shalack Attack et Gigi Fiya se rendent près de Kaolak, au Sénégal, pour participer à la troisième édition du Festival International du Graffiti à Nioro du Rip. Lors de cet évènement qui rassemble des artistes internationaux, elles tiendront des conférences et donneront des ateliers portant sur l’art dans nos vies, mais s’investiront également dans la communauté, et plus particulièrement auprès des jeunes talibés.

Les talibés sont ces jeunes, provenant de familles pauvres ou riches, qui sont mis en tutorat dans des écoles coraniques en milieu urbain. Il faut comprendre qu’au Sénégal et dans ses pays voisins, cette pratique est considérée comme un passage de l’enfance à l’âge adulte et permet d’avoir accès à un type d’éducation gratuite. Selon l’organisme Human Rights Watch (http://www.hrw.org/en/features/talib-s-senegal), ils sont près de 50 000 dans le pays à survivre – dans des conditions déplorable – sous l’autorité d’un « marabout », professeur ou maître spirituel dont la tâche est de s’assurer que ces enfants soient en mesure de réciter le Coran de mémoire et d’un seul trait à la fin de longues années d’études. Malheureusement, comme partout ailleurs, les abus sont présents et une majorité de talibés ne savent pas lire à la fin de ces études (qui peuvent durer 11 ans) et pour subvenir à leurs besoins – manger et être loger – doivent mendier quotidiennement et remettre leurs gains à leur maître de classe. Durant ce périple, Fanny Aïsha, Gigi Fiya, Shalack Attack, Meduzah et Mariel tenteront de leur transmettre leur passion de l’art et de leur donner espoir, en démontrant qu’ils existent, et à travers la créativité, qu’ils sont présents.

Cette caravane demande toutefois beaucoup d’effort et d’investissement pour une cause qui a comme arrière-plan l’émanc ipation d e chacun, autant talibés qu’artistes, et d’encourager le partage et la solidarité entre les peuples du monde. Pour cette occasion -et si vous souhaitez mettre la main à la pâte – nos déléguées culturelles ont grandement besoin de votre aide. En effet, elles transporteront du matériel pour les jeunes et acceptent les donations suivantes :

-crayon, bombes à peinture, pots de peinture en acrylique -

-masque et gants de protection, moustiquaire -

- carnet de dessin, exemplaires du Coran, nattes pour la prière -

- Camera Photo, chaussure en plastique -

En fait, tout ce qui peut être utile lors de leur passage et ce qui peut servir aux jeunes talibés suite à leur départ. Les donations en argent sont également acceptées.

Vous souhaitez participer à ce déploiement ? N’hésitez pas à contacter les artistes à travers Facebook : http://www.facebook.com/event.php?eid=141777819222109

ou Mariel Rosenbluth par courriel au marielrosenbluth@yahoo.com ou le Collectif Essencia au essencia.intl@gmail.com

Pour ceux qui désirent offrir du matériel et/ou des donations, il est possible de le faire le samedi 19 mars 2011 au Sino Shop (2817 Ontario est, Montréal) lors du Toutenkarton, ou mardi le 22 mars 2011 au Bobards lors du spectacle de Kalmunity.

Video par Indiefotog d’une murales par Essencia Crew en septembre 2010

 

Comments are closed.