ghettoerudit.com

Jam & P. Dox – Souriez On Vous Regarde

Pour narrer le quotidien avec autant d’aisance dans le rap jeu, il faut indéniablement disposer d’un minimum de talent. Au sein du collectif multidisciplinaire K6A, un duo fait sourire les fans de hip-hop québécois depuis belle lurette. Connus pour leurs apparitions récentes sur différents projets musicaux d’envergure (Alaclair Ensemble, Maybe Watson et les Word Up Battles) Jam & P. Dox sortent finalement leur premier album intitulé Souriez on vous regarde.

Contenant 13 pièces, dont 10 produites par Jam, Souriez on vous regarde suit une direction aux atmosphères musicales et thématiques rappelant par moment A Tribe Called Quest. Au-delà de la grosse basse omniprésente, des sonorités soul/jazzy/funk des années 1990 (écoutez ce genre de beat ici et ici), l’album propose une série de textes composés de rimes, flows et assonances très riches. En fait, ce sont surtout les nombreux refrains dans la lignée des chansons à répondre, souvent répétitifs, mais très entraînants qui risquent de faire osciller les têtes. L’accès facile à la  pornographie en ligne dispose désormais d’un hymne regorgeant (référence non-subtile à Deep Throat) de rimes hilarantes à travers la chanson « J’Check du porn ». Le syndrome du « m’as-tu vu ? », version automobile, est habilement personnifié dans « Hummer Jones ». Cependant, c’est sur un beat de Claude Bégin que la formule chimique Jam & P. Dox prend véritablement forme. Ainsi, la pièce « Ouch » risque de devenir un autre banger du duo dynamique en concert.  Dans un autre registre de beats, dont l’échantillon évoque la musique tragicomique des romans radios des années 1940, le morceau « Confiture » vaut décidément l’écoute répétée.

Les featuring sur l’album sont minimes et c’est probablement pour le mieux. Membre du K6A, Smilé, se fond à merveille à la chimie de Jam & P. Dox dans la pièce « 2 yeux brouillés ». Par contre, la présence d’un crooner talentueux, mais surtout inconnu, nommé Robin dans deux pièces du CD laisse une saveur générique à la recette originale. C’est notamment le cas du dernier morceau intitulé « Suis-les pas » où le niveau de BPM contraste radicalement avec l’homogénéité sonore de l’album. On a plutôt l’impression de magasiner chez Zara ou de visiter le site Internet d’un restaurant trop branché que d’écouter le premier album de Jam & P. Dox.

En dépit de ce mini faux-pas, « le soft rap de sous-sol émergent » dispose maintenant de porte-paroles authentiques et crédibles allant au-delà du simple rap-humoristique. Lorsqu’on regarde la scène hip-hop québécoise, il arrive trop souvent de sourire jaune pour les mauvaises raisons. Toutefois, entendre une pièce de Jam & P. Dox à TLMEP, aux Francs-Tireurs ou même voir le duo sur le palmarès de CISM provoque un sourire qui évoque davantage la fierté. Un sentiment qu’on ressent également en écoutant cet album!

4.2/5

Comments
2 Responses to “Jam & P. Dox – Souriez On Vous Regarde”
  1. dj phatcat says:

    1 mot -> Ouch!

  2. Dubturbo says:

    Thank you for this great post. I’m a rapper who loves your site :)