ghettoerudit.com

Beatbaking avec Kaytradamus

Jeune prodige du beatmaking et membre d’Alaiz (collectif de beatmakers et MCs Montréalais), Kaytradamus a connu une bonne année (« année » au sens large!). Certains le connaissent seulement comme « lui qui est dans les shows d’Alaclair Ensemble » ou « le gars qui est dans le vidéo de Koriass » mais plusieurs le connaissent plutôt pour ses sets solos fréquents ou pour le nouveau brulot avec Robert Nelson, Les filles du roé. Un mot avec l’artiste.

***

Kaytradamus —  J’en faisais depuis le jeune âge, mais je n’étais pas intéressé jusqu’à tant d’avoir 14 ans. J’ai commencé a DJ, et quelques mois après j’ai commencé a faire des beats. Je faisais comme 6 beats par jour, je les mettais sur YouTube, MySpace… Rien de bon ne se passait.

Max — Parle-nous un peu de la genèse de Alaiz. Comment vous êtes-vous rencontré?

Kaytradamus —  J’ai connu un peu le crew sur Facebook. Mahdi m’a hit up parce que j’ai écrit un commentaire sur un dude qui avait un chandail de J Dilla et vu qu’il venait de Longueuil. Presque la même chose s’est passée pour Musoni, mais il ne vient pas de Longueuil. En tous cas, Fast foward. Y’avait un Hip Hop Karaoke qui se passait et c’est là que j’ai connu tout le monde.

Max — Étant entouré de d’autres beatmakers, as-tu pensé déjà prendre le micro?

Kaytradamus — Plein de fois, mais je n’aime pas ma voix, donc je ne suis pas assez « confindent » pour ca.

Max — On a appris récemment ta nomination dans la catégorie « Hiphop » du gala GAMIQ avec ton album Kaytra Nada. Premier album instrumental à être sélectionné dans la catégorie. Comment vois-tu la chose?

Kaytradamus —  C’est toujours bizarre pour moi. J’ai fait cet album aléatoirement durant la nuit blanche quand je n’avais simplement rien a faire et être nommé en même temps qu’Alaclair Ensemble, Koriass et Loud x Lary x Ajust, c’est un crazy feeling.

Max — Beaucoup de sonorités de synthèse dans tes rythmes. Est-ce que tu es un fervent utilisateur de synthétiseur « hardware » ou préfères-tu la vitesse de l’ordinateur?

Kaytradamus —  L’ordinateur parce que je n’ai pas expérimenté de vraies machines de synthétiseurs à 100%.  En plus, c’est ce qui est plus cool dans le synthétiseur chaque est crazy, mais dans les ordinateurs (vst), ils n’ont pas les mêmes sons.

Max — Ta pièce d’équipement préféré serait quoi et, surtout, pourquoi?

Kaytradamus — Pionner DJM 800, genre il faut que je me l’achète moi-même. À chaque set, c’est toujours amusant de l’utiliser. Il y a vraiment des crazy effets là-dedans et c’est amusant.

Max — Sachant le caractère très animé des apparitions « live » d’Alaiz et ton intérêt particulier pour le Trap, est-ce qu’on peut s’attendre à encore plus côté prestation?

Kaytradamus — Ah bin ouais, c’est quelque chose que j’expérimente en ce moment. L’année dernière c’était bien du House. Moi je suis toujours prêt a faire d’autres genres de musique que du beatmaking.

Max — Denière question; c’est le temps de faire de l’autopromotion! Du nouveau pour Kaytradamus et Alaiz bientôt? Est-ce que tu continueras à titrer tes sorties « kaytra-[quelquechose] »?

KaytradamusKaytra Thomas, qui s’en vient a la fin de l’année ou en début 2013. Un album sérieux qui va avoir ses côtés hip-hop, électronique, trap, rnb, etc. J’ai travaillé dur pour que l’album soit parfait.

Comments are closed.