ghettoerudit.com

Beatbaking avec Dunny Brazz de Nuthin But Hits LLC

Dunny Brazz est un rapper/producer québecois membre de l’équipe de production Nuthin But Hits. Un des rares à travailler le plus souvent hors des frontières québécoises avec des équipes de heavyhitters comme celle de 50 cent, Rick Ross ou Sat L’artificier. Un mot en français avec lui.

***

dunny_1Max— Avant le rap, avant le beatmaking, comment as-tu d’abord été en contact avec la musique ?

Dunny Brazz— Je suis né dans les années 80… en 1985 pour être exacte, donc j’ai été exposé à la musique dès ma naissance ! Mes parents, mon oncle et mes soeurs écoutaient beaucoup de Vinyles comme Michael Jackson (Thriller, Off the Wall, Bad), Bon Jovi, Chaka Khan, etc.. Et bien sûr du Kompa, car je suis d’origine haïtienne… donc je suis né dans la musique, j’ai toujours voulu être artiste. Michael Jackson a clairement changé ma vie et il est probablement la raison que je fais de la musique aujourd’hui ! J’étais obsédé ! je regardais tous les vidéos, les live shows en vcr et j’écoutais les vinyls en boucle tous les jours. Héhé.

Max— Raconte-nous l’histoire d’autobus vers New York !

Dunny Brazz— À 16 -17 ans, j’ai acheté mon premier MPC après avoir travaillé juste pour ça au Toys R Us. (lol) C’était mon rêve depuis plusieurs années déjà ! Je faisais déjà des beats sur le Ensoniq asr-10 de mon mentor Bugzee de South Squad depuis un bout, mais j’étais encore en développement…

Après mon développement, j’avais beaucoup de conversations avec mes parents sur le fait que j’ai investie beaucoup de temps et d’argents sur ma carrière, so je devrais faire du profit ! C’était ça ou un 9 à 5 ! À Montréal il n’y avait pas d’argent du côté production comme au Usa ou a Toronto.. Surtout pas pour un jeune et nouveau producteur. Pour nos légendes locales comme Dj Manifest, Ray Ray/Stratege, Fang, Bugzee, Vane… oui. Mais pour moi c’était lock ! Donc j’ai discuté avec mes parents de ça et que la meilleure solution étais de rentrer dans la dunny_2game américaine direct, surtout vu que tout le monde autour de moi me disait que c’était impossible pour un Montréalais et que je rêvais en couleurs, j’ai pris ça comme fuel, mes parents payaient mes billets de Greyhound directions chez ma tante (la soeur de mon père) a Brooklyn (east NY) pas beaucoup de vêtements, mon mpc 2000xl, pleins de disquettes floppy et des beats cds dans une valise.. Les vêtements étaient plus importants pour protéger mon MPC, car les bags guys du Greyhound peuvent lancer ta valise sous le bus et je ne voulais pas prendre de chance (lol) et de la tout a commencé ! je restais devant Hot97 avec mon cousin. On écoutait la radio en même temps pour voir qui serait à la radio et bang ! de MOP à Juelz Santana les opportunités y étaient toujours et c’est comme ce que j’ai débuté a faire mon nom dans l’industrie ! Tout ça avant l’internet ! les rappers n’avaient pas d’email (lol).

Max— Étant rappeur toi-même, comment c’est de travailler avec des noms populaires comme 50 cent, Tony Yayo, Masspike Miles, Sat l’artificier, Yung Berg ?

Dunny Brazz— C’est super dope et surtout inspirant ! Mon partner Rc Drama et moi nous sommes producteurs, pas seulement des beatmakers… So c’est très vice versa ! On apprend beaucoup d’eux comme ils apprennent de nous ! Quand c’est artistes reçoivent des tracks de nous, notre vision est impliquée que ça soit pour le refrain, la structure de la chanson et tout ! Mais ça ne veut pas dire pour toutes les tracks… Si c’est parfait, il n’y a rien à rajouter ! Les gars que tu viens de nommer sont quand même des maitres dans leurs domaines ! À part ça c’est un honneur. Masspike c’est la famille, c’est comme mon grand frère. Il me donne du game sur la business, critique ma musique avant qu’elle soit présentée au publique et, etc.. G-unit c’est la même chose avec eux. Ils avaient mon single Trump tower view au moins 1ans avant que l’album sorte, car mon ami Tony est directeur artistique pour le label… Après avoir eu leurs feedbacks c’est comme ça qu’on a décidé que c’était le premier simple.

Max— Qu’est-ce qui t’intéresse en ce moment musicalement ?

Dunny Brazz— Je suis un gros fan de la musique des années 80, so j’en écoute beaucoup… Du Barry White, SOS band et tout.. Mais si tu veux dire plus récent, dans mon iphone j’ai du Dunny Brazz inédit bien sûr (lol) Cocaine 80′s (band du producteur No id), Imagine Dragons, Big Sean, Trey Songz, le dernier album de Joe Budden.. Un peu de tout pour me garder inspiré musicalement côté mélodie pour ma production ! Je suis un fan de R&B ! beaucoup plus que du Rap.. en2k parlent du rap de maintenant (lol).


Max— As-tu un conseil pour les beatmakers qui désire devenir producer ?

Dunny Brazz— (seulement pour ce qui veulent devenir de beatmakers local a producteurs internationaux) Sois inspiré + écoute et apprend le plus de dunny_3style de musique possible + ne te décourage pas et reste humble + produis beaucoup + voyages le plus possible et fais des amis dans l’industrie de la musique + produis beaucoup… et répètent jusqu’a ce que : préparation  + timing = opportunité.

Max— Denière question ; c’est le temps de faire de l’autopromotion ! Qu’est-ce qui s’en vient pour Dunny Brazz ? OG’s Dream est sur les tablettes maintenant, c’est le temps des spectacles ? [Profite aussi de cette question pour faire des shootouts !]

Dunny Brazz— Yeah ! Mon album OG’s Dream sur l’étiquette Nuthin But Hits LLC & Explcit Productions est sur iTunes et sur les tablettes de tous les HMV et Archambault du Québec/Canada ! Le public dit que c’est définitivement un des plus gros albums anglos classiques du Québec et même du Canada ! Donc c’est en must pour les collectionneurs de hip-hop local !

Pour les spectacles, ça l’a toujours été très difficiles de me book, car je voyage beaucoup, mais je suis présentement à Montréal et malgré mes déplacements j’aimerais avoir des dates de bookées au Québec. Je viens de performer avec mon boy Dirty Taz (la chanson index sur ta bouche) au show de Talib Kweli et j’ai vraiment apprécié l’énergie ! Donc pour me booker 514breezy@gmail.com .

Du côté musique, je suis en studio avec mon partner Rc Drama présentement ! Très focus sur de la production pour des artistes majeurs de l’industrie américaine. C’est présentement ma priorité ! Mais je travaille toujours sur des new tracks. Peut-être un mixtape, street album ou un EP gratuit cette été pour montrer mon appréciation aux supporteurs de OG’s Dream (héhé). J’ai un nouveau vidéo Ms.Perfect que les femmes adorent qui va rentrer en rotation sur MuchMusic, Muchvibe, MTV. Donc à partir de ça, il risque d’avoir des nouvelles tracks & videos qui leak sur mon site internet WWW.DUNNYBRAZZ.COM ou sur WWW.SOUNDCLOUD.COM/DUNNYBRAZZ

Vous pouvez me suivre sur Twitter — Facebook — Instagram et tous les autres réseaux sociaux… Juste écrire « Dunny Brazz » pour me add, me follow ou me parler ! je suis très humble et accessible.

J’aimerais shout out tous mes supporteurs first ! J’apprécie que vous partager ma musique, mes videos et tout a vos ami(e)s sur Facebook et dans la vie de tous les jours et, etc.. Maxime Robin pour avoir pris le temps de faire une entrevue avec moi. Rc Drama, Mixed by Gee, Pat Marier de Explicit, Dj Manifest, Koriass, Freddy Gruesum, Olivier Brault, Dj Manny Occean, Dirty Taz et Silence D’or, Masspike Miles, 16pads Films, les Radios & Blogueurs qui supportent ! HHQC, Much Music, Much Vibe, M+  & tout le monde qui ont notre back ! Luv yall ! Salute !

Comments are closed.